1 mar

Les enfants et leurs grands-mères.

Nous voilà déjà en mars… Que le temps file.

En ce premier mars, les grands-mères sont particulièrement à l’honneur. Encore un peu plus que d’habitude. Pourquoi me direz-vous ? Comme tous les premiers dimanche de mars de chaque année : c’est la fête des grands-mères. Fête des mères, fête des pères et autres appellations de tout genre… Tout est prétexte commercial… Et ça se confirme car la fête des grands-mères a été inventée en 1987 par la marque de café, le Café Grand’Mère, du groupe Kraft Jacobs Suchard. C’est donc une pure production commerciale. Ahhhhhh sacrilège !!!!! On ne touche pas à nos aïeules….

Qui n’est pas attaché à sa grand-mère ? Qui n’a pas de souvenirs ?

Il me tenait à cœur d’écrire un article en cette occasion, en leur occasion. Je me suis donc demandée ce qui ferait plaisir à ma mamie…. Un bouquet de fleurs bien sûr. J’avais trouvé mon fil conducteur. Il ne me restait plus qu’à trouver différentes idées : comment choisir son bouquet de fleurs, ateliers peintures, bricolages… Et me suis mise au travail…

Mais car bien évidemment il y a un mais….

Cette fête commerciale… Encore une… Et vous l’aurez compris, ce n’est vraiment pas mon truc. On fait quoi des 364 autres jours de l’année pour montrer son affection ? Ce n’est pas elle que j’ai envie de mettre à l’honneur dans cet article… Les grands-mères devenaient un prétexte pour écrire un article sur les fleurs et ça ce n’est pas concevable. On ne peut pas reléguer une grand-mère au second plan surtout pas après des fleurs.

Même si rien ne nous empêche de lui offrir un beau bouquet de fleurs, moi ce sont les grands-mères que je veux mettre à l’honneur dans cet article.

mamie qui danse

Et si on partageait un peu de temps avec nos enfants pour leur parler de grand-mère ?

 

Ma grand-mère s’appelle mamie :

Commençons par expliquer aux enfants qui est une grand-mère ?

C’est la maman de maman ou de papa.

Profitons-en pour enrichir un peu le vocabulaire en expliquant à votre enfant qu’il a une grand-mère maternelle et une grand-mère paternelle.

N’hésitez pas à citer les prénoms et sollicitez votre enfant en lui demandant de nommer précisant qui est qui.

Et dans les autres pays, comment traduit-on grand-mère?

Traduction de grand-mère dans plusieurs langues :

  • En Allemand : Grossmutter, Oma
  • En Anglais : grandmother, grandma
  • En Espagnol : abuela
  • En Italien : nonna
  • En Portuguais : avò
  • En Russe : бабушка (babushka)
  • En Chinois simplifié : 奶奶(Nǎinai)

La liste est bien entendu loin d’être exhaustive… Rien ne vous empêche de continuer à chercher avec vos enfants les traductions dans les différentes langues qui vous viennent à l’esprit.

Ok, ok mais nous sommes en France. Du côté de chez nous, on dit quoi : grand-mère ? Qu’ils soient donc plutôt rétros, classiques ou affectueux…

Partagez cette liste de surnoms à donner aux grands-parents avec vos enfants.

  • Mamie
  • Moune
  • Mam
  • Bonne Maman
  • Grand Mère
  • Mamouchka
  • Mouchka
  • Mimou
  • Mamina
  • Mamita
  • Mamily
  • Mamilou
  • Nanou
  • Mamée
  • Mima
  • Mamie Douce
  • Mamichou

Ils seront ravis d’en choisir un et auront peut-être assez d’imagination pour en trouver un avec lequel ils auront un véritable coup de cœur.

Qui n’a jamais entendu dire par sa grand-mère qu’elle avait la solution miracle pour résoudre un problème du quotidien, que de son temps on faisait comme ça, que le secret pour réussir telle ou telle recette….

 

Profitons-en pour raviver nos souvenirs en partageant astuces, recettes et remèdes de grand-mères avec les enfants.

Recettes de grand-mères

Direction la cuisine pour préparer avec vos enfants une véritable recette de grand-mère.

Je suis certaine que la réalisation de cette recette traditionnelle alsacienne réjouira petits et grands.

bettelmann

Pour préparer un Mendiant ou Bettelmann, il vous faut :

  • Cinq petits pains au lait rassis
  • Un œuf entier
  • Quatre jaunes d’œufs
  • 50 cl de lait bouillant
  • un peu de vanille
  • Quelques zestes de citron râpé
  • 3g de cannelle en poudre
  • 2cl de Kirsch
  • 800g de cerises noires dénoyautées ou de pommes grossièrement émincées
  • 125g de sucre

Je vous imagine déjà faire de gros yeux en voyant 800g de cerises noires d’autant plus dénoyautées et le kirsch. Pour la petite histoire, les grands-parents avaient très souvent des cerisiers dans leurs jardins. Vous vous doutez bien qu’il était donc bien plus aisé d’obtenir une telle quantité de fruits.

Commencez par râper la croûte des petits pains pour ensuite la réserver pour la chapelure.

Chauffez le lait et versez-le sur les petits pains pour qu’ils soient détrempés.

Vous pouvez demander à votre petit bout de les écraser à la main ou avec une fourchette.

Quand tout est bien « écrabouillé », ajoutez le sucre, les jaunes d’œufs, la vanille, le citron, la cannelle et si vous le souhaitez le kirsch (uniquement si vous choisissez de réaliser la recette avec les cerises).

Malaxez le tout. Expliquez peut-être à votre enfant ce que signifie ce terme ( on pétrit les éléments pour qu’il devienne homogène, pour obtenir une pâte) et faites l’étape ensemble. Où sont les fruits ? Ajoutez les cerises ou les pommes en dernier.

Quand la pâte est bien homogène, préparez un moule (moule à cake ou tourtière à bord relevé) que vous allez beurrer pour éviter que la préparation n’attache.

On prend l’appareil pour le versez dans le moule.

N’oublions pas la chapelure des petits pains : saupoudrez-la sur la préparation.

Il ne reste plus qu’à enfourner le moule dans le four chaud et patienter environ une heure le temps que la pâtisserie cuise.

Pour varier les petits plaisirs, vous pouvez le servir tiède et tel quel ou accompagné d’une crème anglaise à la vanille.

S’il en reste, rien n’en est moins sur…Vous pouvez conserver le Bettelmann pendant plusieurs jours.

 

Trucs et astuces de grand-mère:

trucs de gd mère

Petite astuce de grand-mère pour nettoyer votre citron avant de préparer les zestes.

On le nettoie avec du bicarbonate : ce qui permet d’éliminier la présence éventuelle de pestcicides. Pour cela on prend un linge propre sur lequel on saupoudre du bicarbonate alimentaire, on frotte le citron, on rince et le tour est joué.

Eh oui, nos grands-mères l’avaient compris : le bicarbonate de soude est une véritable « potion magique » à lui tout seul. Supprimer les mauvaises odeurs, détartrer une cafetière, rendre les aliments plus digestes et permettre aux légumes de garder leurs belles couleurs vives… La liste est si longue que je vous laisse la curiosité d’aller à la pêche aux informations. Parlez-en à une grand-mère, je suis certaine qu’elle vous suggèrera quelques remèdes à base de bicarbonate.

J’ai encore envie de partager avec vous une autre astuce de grand-mère pour enlever des traces de cire.

Comme moi, vous appréciez les bougies… Un jour en en éteignant une en soufflant un peu trop énergiquement… Oh surprise… Voilà mon pull en laine parsemé de cire… Essayer d’enlever tout ça à la main n’est pas une solution, on arrache les mailles. Bon il va falloir trouver une solution… En discutant, on me propose une astuce de grand-mère pour enlever les tâches de bougie. Je cherche la table à repasser, le fer et un buvard. Je pose mon pull sur mon support et par-dessus la cire je pose le buvard sur lequel je passe mon fer à repasser pour que la cire fonde et soit absorbée par le papier. A la fin de l’opération, je retrouve le sourire et surtout mon pull en laine comme si de rien n’était.

Finis les trucs et astuces de grands-mères… Quant aux remèdes de grands-mères, je vous laisse le soin de solliciter un peu mamie.

Dictons de grand-mère

Pour terminer cet article, j’ai encore envie de citer quelques dictons de nos grands-mères qui ont bercé notre enfance. A nos tours, partageons ces adages avec nos petits-bouts.

En avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai, fais ce qu’il te plaît !

Noël au balcon, Pâques au tison.

Ciel rose à la fin du jour, du beau temps promet le retour.

Vent du nord, pluie d’abord.

Les douze premiers jours de l’année, indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année.

Une hirondelle ne fait pas le printemps.

Quand mars fait avril, avril fait mars.

Été bien doux, hiver en courroux.

Après la pluie le beau temps.

Arc-en-ciel du soir fait beau temps prévoir.

 

Assez parlé, il est grand temps de mettre du baume au cœur de votre douce mamie et cela qu’elle soit du style Mamie Gâteau, Tatie Danielle ou Mamie Geekette.

Une pensée particulière pour les grands-mères auxquelles je souhaite une très belle fête.

Amicalement,

Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>