3 jan

Comment préparer une galette des rois avec ses enfants?

L’effervescence des fêtes est retombée, les décorations de Noël sont quasiment toutes soigneusement rangées pour l’année prochaine… On ressent presqu’un soupir de soulagement. La vie reprend son cours.

paysage hiver

Mais….. Ce n’est pas fini !

Pour certains n’a-t-on plus rien à célébrer ? Pour d’autres n’y a-t-il aucune tradition qui vous vient à l’esprit ?

Début janvier… un petit coup de pouce… Elle envahit les étals de boulangeries et pâtisseries… Traditionnelles ou plus revisitées… Il s’agit de…. la fameuse galette des rois.

Célébrée le 6 janvier, l’Épiphanie est un moment chaleureux de partage et d’amusement où les familles et les amis se réunissent généralement le 1er dimanche de janvier (cette année le 04 janvier 2015) pour déguster la galette.

Quelles sont donc les origines de cette fête populaire tant attendue par les petits gourmands ?

Les origines de l’Épiphanie

L’Epiphanie est le résultat d’une longue tradition remontant très loin avant la naissance de Jésus et résultant d’un mélange de traditions païennes et chrétiennes.

En Grèce, il s’agissait d’une fête organisée en l’honneur des Dieux Épiphanes (Zeus, Athéna, Poséidon, Aphrodite…)

Quant aux Romains, ils célébraient les Saturnales. Qu’est-ce donc cette expression étrange ? En début d’année, une période de grandes réjouissances était organisée en l’honneur d’un dieu…

Sollicitez un peu votre enfant en lui demandant ce qu’il reconnaît comme nom dans « saturnales »… Vous pouvez le guider en lui parlant de planète, par exemple…. Bingo : il s’agit bien de Saturne !

Pourquoi les Romains fêtaient-ils les Saturnales ? Ce sont les fêtes du solstice d’hiver, qui consistaient à désigner le roi ou la reine d’un jour, au moyen d’une fève blanche ou noire cachée dans une galette. Ah tiens, voilà quelque chose qu’on retrouve dans notre galette… La fameuse fève.

L’Épiphanie correspond au jour où les rois mages, venus de trois continents (l’Asie, l’Afrique et l’Europe) et guidés par la lumière d’une étoile, arrivent jusqu’à Jésus, dans l’étable où il est né.

rois mages enfants

Un petit repère :  c’est en 1801 qu’on a décidé que la date de l’Épiphanie (qui signifie ‘apparition’) serait le 6 janvier.

Depuis c’est à la même époque que chaque année nous célébrons la fameuse galette des rois. Il s’agit de la fête de l’Épiphanie.

Pourquoi mange-t-on de la galette des rois ce jour-là ?

Les origines de la galette des rois et de la fève

Pour retrouver les premières traces du traditionnel partage d’une galette à l’Épiphanie, il faut remonter loin… aux environs du XIII siècle ! Elle n’est pas toute jeune cette galette partagée en autant de portions que de convives. Attention, il ne faut pas oublier une part supplémentaire : la « part du pauvre », celle destinée à être servie au premier pauvre qui se présentait. Profitez-en pour préciser à votre enfant qu’il s’agit de l’origine de cette expression.

Ce gâteau qu’est la galette… De quoi s’agit-il ?

Déterminez avec votre enfant la forme et couleur de la galette. Ne s’apparenterait-elle pas à une forme ronde et dorée ?

Une telle description évoque le soleil. Ah tient c’est lui qu’on retrouve au centre du culte des Saturnales. Oui, oui ce gâteau tout comme la fève remontent bien aux temps des romains.

Il faut quand même préciser qu’il s’agit d’une tradition bien française.

Que se passe-t-il dans les autres pays ?

Pour beaucoup de pays, ce jour-là, est plus important que celui de la naissance même de Jésus, le jour de Noel. En Espagne par exemple, ce sont les rois mages qui apportent les cadeaux le jour de l’Épiphanie (qui est un jour férié). C’est une fête importante, marquée par de multiples défilés dans les rues.

Revenons en France.

Maintenant qu’on a nos petits repères, on a bien envie de déguster tous ensemble une part de galette. On court en acheter une ? Et si on choisissait plutôt de courir chercher les ingrédients nécessaires pour cuisiner une galette avec ses enfants ?

Je vous propose une recette traditionnelle de galette à la frangipane à réaliser avec vos enfants. Je l’avoue, c’est elle que j’affectionne particulièrement.

Il vous faut pour 8 personnes:

  • 2 pâtes feuilletées pur beurre à dérouler
  • 100g de beurre
  • 125g de poudre d’amande
  • 100g de sucre
  • 3 Œufs dont 1 pour la dorure

 

Réalisation

  • Préparation environ 15 min
  • Cuisson 30 min
  • Repos 30 min
  • Total 1h15

Prévoyez de sortir le beurre quelques temps avant la préparation pour qu’il ramollisse.

Préparez avec vos enfants tous les ingrédients.

mélange

1. Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec le sucre en poudre et la poudre d’amande. Sollicitez vos enfants en leur demandant de vous donner chaque ingrédient. Ajoutez l’un après l’autre les 2 œufs. Veillez à bien les incorporer.

étaler la pâte

2. Déroulez ensuite une pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

3. Demandez à votre petit assistant de prendre un pinceau pour qu’il puisse humidifier délicatement les bords de la pâte. Tout doucement… Il faut éviter de déborder vers l’extérieur.

etaler amande sur pate

4. On reprend notre saladier avec la préparation. On partage les rôles : quelqu’un tient le saladier pendant que le deuxième répartit la crème d’amande au centre de la pâte.

deposer fève

5. C’est le moment de glisser la fève.

recouvrir

6. Elle est bien fermée la galette, on lui met un chapeau. Déposez délicatement une seconde pâte feuilletée sur la première.

coller 2 parties

7. Appuyez sur les bords de la galette avec les doigts pour qu’ils adhèrent bien, puis repliez-les vers l’intérieur jusqu’à la garniture pour bien enfermer cette dernière.

8. Appuyez de nouveau avec les doigts sur les bords, puis entaillez à l’aide de la pointe d’un couteau pour que la pâte feuilletée gonfle mieux lors de la cuisson.

étaler jaune oeuf

9. La belle forme ronde de la galette est donnée. Reste à lui donner un aspect bien doré. Mélangez un œuf avec une cuillère à café de lait, puis proposez à votre enfant d’en badigeonnez la galette une première fois.

10. On marque une petite pause en la plaçant au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Profitez de ce temps pour ranger tout le matériel. L’apprenti cuisinier vous chargera de vous aider, le temps passera plus vite.

La demi-heure écoulée, proposez à  votre enfant de badigeonner à nouveau la galette en lui précisant qu’il est important de bien s’appliquer . Il faudrait éviter de déborder sur les côtés de la galette, ça pourrait empêcher la pâte feuilletée de monter.

croisillons décor

11. On y est presque. On reprend la pointe d’un couteau, et on dessine des diagonales sur la galette, ou tout autre forme que vous souhaitez (épis, couronne, etc).

12. Dernière étape. Enfournez à 240°c pendant 10 minutes, puis baissez la température à 180°c pour les 20 dernières minutes de cuisson.

galette cuite

MMMMhhhhhhh….

La galette est prête à ravir les papilles des petits et grands. Et le roi ? et la reine ? Il faut orner leur tête de couronne !

Quelques petites pistes pour réaliser une couronne avec vos enfants.

Fabriquer une couronne pour l’Épiphanie avec ses enfants

La réalisation d’une couronne des rois permettra aux enfants de développer leur imagination et leur créativité ainsi que leur coordination motrice.

Attention : pensez à doubler le travail. Eh oui, il y a un roi et une reine.

1. Préparez une feuille de papier assez épaisse de la couleur de votre choix. Si vous le choisissez de couleur argenté ou doré, votre couronne s’apparentera à une couronne en métal précieux.

2. Deux alternatives s’offrent à vous.

La première : dessinez-vous même ou avec votre enfant selon son âge la couronne.

La deuxième : imprimez un modèle de couronne.

Voici trois modèles :

modèle couronne classique

modèle de couronne classique

modèle couronne roi dentelle

modèle de couronne dentelle

modèle couronne diadème

modèle de couronne diadème

3. La patron dessiné ou imprimé, donnez à votre enfant une paire de ciseaux pour qu’il puisse découper les contours de la couronne.

Laissons maintenant les petits bouts exprimer leur créativité. Place à la décoration de la couronne du roi et de la reine. Mettez-leur à disposition feutres, craies, gommettes, stylos métalliques….

4. Pour donner une belle forme ronde à la couronne rien de plus simple : faites superposer légèrement les deux bords en les ramenant l’un vers l’autre.

Pour les fixer, vous pouvez utiliser de la colle ou des agrafes. Petite astuce pour que les agrafes ne tirent pas les cheveux des futurs rois et reines, placez un bout de scotch par-dessus les agrafes.

couronne enfant

Petite tradition pour tirer les rois avec vos enfants

Que vous préfèreriez la brioche aux fruits confits, la frangipane avec sa pâte d’amandes ou tout autre déclinaison de la galette… Ne rêvons pas tous de la même chose ? D’être celui ou celle qui tire la fève pour porter la belle couronne ?

Il y a une petite tradition quant aux choix des parts.

On choisira le plus jeune des convives. Il se glissera sous la table, on peut également lui bander ses yeux. A votre guise.

Il devra annoncer le nom des invités pour désigner à qui revient chaque part. Impartialité garantie. Tout le monde est servi, la dégustation peut commencer. Attention à manger doucement pour ne pas avaler la fève.

Chacun se regarde discrètement… Qui a donc la fève… Suspens… Jusqu’au moment où le chanceux s’écrit avec enthousiasme « je l’ai ». Voici venu le moment de le sacrer roi en lui posant la jolie couronne sur sa tête . Il devra ensuite choisir sa reine (ou le contraire).

Il est de coutume pour celui qui aura trouvé la fève d’offrir à son tour la prochaine galette. Être roi ou reine a un prix !

 

Prenez du plaisir à préparer l’Épiphanie avec vos enfants.

Amicalement,

Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>